Alain Guiraudie parle d’économie du cinéma

(…) « Redevenir cohérent avec l’économie » (…)

« Hors-série « rencontre l’un des rares cinéastes à avoir défendu la convention collective du cinéma. Alain Guiraudie, le réalisateur de « l’Inconnu du lac » est formel : ce n’est pas parce qu’on fait de l’art qu’on peut sous-payer les gens ou les faire travailler le dimanche (…)

En accès libre , émission publiée le 18/06/2014
Durée de l’émission : 62 minutes

https://www.hors-serie.net/emission.php?id=1&fbclid=IwAR3wi7Q8eV8cAJttEoyHy2tZobZZ2JQMgjVQbmqE6nx4bSP0x96G_AA3klk

Patrick Leboutte, le geste cinématographique

Enseignant à l’INSAS, à la Cambre, dans une Ecole des Beaux-Arts à Liège, Patrick Leboutte défend un cinéma de geste tel qu’on l’aime. Après une ère dite « post-moderne » qui a voulu faire disparaître le cinéma, il revit en se servant d’autres moyens et d’autres techniques. Autrement dit, un autre cinéma renaît des cendres de son passé, tel un phoenix.